Grues cendrées au crépuscule Grues cendrées au crépuscule

La réserve naturelle en Vendée Michel Brosselin

Un rendez-vous avec la nature

La réserve naturelle en Vendée Michel Brosselin vous propose plusieurs rendez-vous thématiques pour observer la faune à des périodes propices. Elle propose lors de votre visite de nombreux supports pour que tous puissiez comprendre et interagir avec l’environnement qui vous entoure.

La réserve naturelle, un lieu de découverte et d’observation

Une réserve naturelle en Vendée, accessible pour tous

Débutant, confirmé ou expert en ornithologie, … On va vous le démontrer, cette réserve est accessible à tous !

Lorsqu’on évoque « l’ornithologie », « la réserve naturelle », « l’observatoire », … tout de suite l’ambiance prend une tournure très scientifique et studieuse. Et bien détrompez vous, la réserve naturelle de Saint-Denis-du-Payré est faite pour vous qui avez entre 5 et 85 ans … (Sauf pour toi qui est poilu et à 4 pattes… chien et faune protégé ne sont pas vraiment compatibles !)

Cette réserve naturelle, au cœur du Marais Poitevin, propose de nombreux supports pour que tous puissiez comprendre l’environnement qui vous entoure lors de votre visite .

Une faune riche et diversifiée

La vie sur la réserve naturelle évolue au fil des saisons, que ce soit le paysage ou la population qu’elle accueille. Lorsque les beaux jours reviennent et jusqu’à la fin de la belle saison (avec tout de même un creux entre mai et fin juin), la réserve héberge un grand nombre de voyageurs qui migrent vers leur résidence hivernale ou estivale. Lorsqu’ils longent la côte, les oiseaux effectuent une pause dans un lieu propice, la réserve de Saint-Denis-du-Payré étant parfaite pour une halte. Durant cette période, il est donc possible d’observer entre 40 et 50 espèces chaque jour comme des « échasses blanches », des « barges à queue noire », des « spatules blanches », des « combattants variés »… et encore de nombreux autres.   

Intérieur de l'observatoire de la réserve de Saint denis du Payré
Intérieur de l'observatoire de la réserve de Saint denis du Payré ©S.Bourcier

L’automne est une période creuse pour la réserve naturelle. Le manque d’eau sur la zone rend la réserve moins attractive pour les oiseaux.

A l’inverse de la saison touristique vendéenne, l’hiver est la pleine saison pour la réserve. Durant cette période on compte moins d’espèces (une trentaine par jour) mais des volatiles plus nombreux. Ce sont ainsi des milliers d’oiseaux qui viennent fréquenter les prairies humides de la réserve naturelle. Ces oiseaux venus de l’Europe du Nord, de la Scandinavie et même de la Sibérie viennent profiter d’un climat plus clément. « Oie cendrée », « canard siffleur », « sarcelle d’hiver » et « grue cendrée » pourront ainsi croiser votre regard.

Grues cendrées à la réserve de Saint-denis du Payré
Grues cendrées à la réserve © Christian Konig

Quand la nature vous donne rendez-vous

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour visiter la réserve : 

  • Des visites guidées, sans réservation. Attention tout de même à vérifier les horaires sur leur site internet selon le jour de visite choisi.
  • Des « dimanches découverte » : Ouverture de la Réserve Naturelle le 1er dimanche après-midi de chaque mois par des bénévoles. Rendez-vous directement à la Réserve Naturelle (Pôle fermé)
  •  Des rendez-vous thématiques sur réservationpour profiter d’observer la nature à des périodes propices. En voici quelques exemples :
    • « À LA DÉCOUVERTE DE LA GRUE CENDRÉE » : Un vrai spectacle se joue sous vos yeux de fin novembre à fin février ! Bien au chaud dans l’observatoire, vous admirerez des « nuages » de centaines de Grue Cendrée qui, après s’être restaurées dans les prairies alentours en journée, rentrent passer la nuit dans la réserve. Leurs cris seront tels des chants dans la nuit… Un rendez-vous incontournable de la réserve naturelle.
    • « LES MATINALES DE LA RÉSERVE » : Dans cette ambiance printanière particulière, observez le réveil de la réserve et de ses Un moment privilégié pour admirer le lever du soleil sur les prairies humides de la réserve.
    • « LES OUVERTURES CRÉPUSCULAIRES » : Durant la saison estivale, sans un bruit, venez admirer les oiseaux qui s’apprêtent à dormir dans la réserve avec le soleil couchant comme décor. Une ambiance particulière prend place dans l’observatoire… Un émerveillement pour nombre d’entre nous !
    • « FRÉQUENCE GRENOUILLE » : C’est à la fin avril, durant la période de reproduction des batraciens que vous pourrez assister au concert des grenouilles. Un « bande sonore » appréciée des grands et amusante pour les plus jeunes.

Le tarif pour toutes ces activités varie entre 6.50€ et 8€

De nombreux stages sont aussi organisés pour approfondir vos connaissances et prolonger l’expérience au sein de la réserve naturelle :

  • Stages photo accompagnés de professionnels.
  • Stages dessin pour enfants mais aussi adultes débutants ou confirmés.

Un accueil pour vous expliquer

Les visites guidées et animations débutent donc par la « porte d’entrée » de la réserve qui est le pôle des espaces naturels. À l’accueil, le sourire de Katia (… ou du saisonnier en place !) qui sera là pour vous guider dans votre visite. C’est ici que les enfants de moins de 12 ans pourrons demander leur livret jeu. Vous y trouverez aussi un coin boutique avec des kits d’observation de la nature pour les petits aventuriers, ainsi que quelques livres naturalistes pour les plus grands.

Un film pour comprendre

Afin de poser le cadre, avant de voir la nature en vrai, un film de 18 min sur « Les 4 saisons de la réserve », compris dans le prix du billet, vous est proposé. (Très beau film que l’on vous recommande chaudement !) Celui-ci vous montrera la vie de la réserve et de ses habitants sur une année. 

Un cheminement ludique

Après cet échange, reprenez votre véhicule, direction la réserve à 2 minutes de là. Sur place, vous attend une petite marche de quelques minutes sur un cheminement en bois, caché de la faune, pour vous rendre « au cœur de la réserve», à l’observatoire! Panneaux explicatifs et petites cachettes d’observation à plusieurs hauteurs jalonnent le parcours (que vous fassiez 1 ou 2 mètres, vous trouverez celles à votre taille !). Sans même encore observer, on entend déjà le bruit de la nature, le chant des oiseaux …

Un des plus beaux observatoire de France

Lorsque vous passez la porte en bois de l’observatoire, 18 longues-vues s’offrent à vous. Celles-ci sont aisément maniables lorsque l’on a pris un peu le coup de main. L’animatrice est là pour vous accompagner dans votre observation, pour répondre à toutes vos questions (il n’y a pas de questions « idiotes » ici). Installés confortablement sur les tabourets pivotant, voici le moment tant attendu … Vous pouvez enfin glisser votre œil dans la longue vue et observer la nature qui s’anime devant vous. Certain préfèreront simplement s’assoir et observer par les petites fenêtres verticales les oiseaux se poser ou admirer les grands espaces de prairies devant eux. À vous de choisir !

Une drôle de sensation se fait ressentir, celle d’être isolé au milieu de la nature … une parenthèse que vous apprécierez !

Envol au cœur de la réserve

La Réserve Naturelle « Michel Brosselin », un espace naturel protégé et valorisé

Un cadre naturelle propice à la création d’une réserve naturelle nationale

La réserve naturelle nationale « Michel Brosselin » (… de son nom complet !) se situe dans le Marais Poitevin, sur la partie que l’on nomme « marais desséché ». Mais cette zone n’est pas si sèche que ça, et pour cause … la réserve naturelle fut créée sur 207 hectares du communal de Saint-Denis-du-Payré.

Mais c’est quoi un communal me direz-vous ?

En résumé, les communaux sont les derniers grands espaces dits « sauvages » du Marais Poitevin. Ainsi, le communal, propriété de sa commune d’implantation, est une prairie humide utilisée comme pâturage depuis l’assèchement du marais. Ces prairies sont mises à disposition des habitants pour y faire pâturer leurs troupeaux en dehors des périodes de crue. Ces communaux n’ont donc jamais été modifiés par l’homme et ont seulement été utilisés en élevage extensif (le contraire donc d’intensif !). Vu du ciel, on aperçoit encore les sillons lorsque la mer recouvrait encore ces espaces !

Situé sur un couloir de migration, la réserve naturelle profite de l’arrivée de nombreux oiseaux. À chaque saison, une population différente. Un vrai plaisir pour les débutants et passionnés d’observation des oiseaux (« l’ornithologie » pour les connaisseurs !).

Observation à la réserve Michel Brosselin
Observation à la réserve ©Pascal Baudry

Qu’est-ce qu’une réserve naturelle ?

Une réserve naturelle est la promesse d’un lieu préservé

C’est un espace protégé dans son entièreté ou seulement sur une partie. Il peut être protégé sur demande volontaire ou imposé de par la richesse qu’il enferme. Son objectif est donc de protéger l’espace et la nature qui s’y trouve que ce soit sa faune ou sa flore. Mais aussi, cela peut être pour protéger des paysages exceptionnels, des populations autochtones, des minéraux, etc …

Michel Brosselin, une personnalité sans qui la réserve n’aurait pas existé

Michel Brosselin fut l’un des acteurs majeurs de la création de la réserve naturelle de Saint-Denis-du-Payré. Passionné de nature et d’observation des oiseaux depuis son plus jeune âge dans la campagne auvergnate, il occupa plusieurs postes en lien avec sa passion. Dans les années 60, il arriva en famille en Vendée, point stratégique pour mener ses actions en lien avec la protection des zones humides du grand ouest malmenées par l’agriculture locale.  Il créera en 1968 l’association pour l’étude et la conservation des ressources naturelles en Vendée. Celle-ci œuvrera pour la création en 1976 d’une réserve naturelle, que vous connaissez maintenant, la réserve naturelle nationale sur le communal de Saint-Denis-du-Payré. 

Cheminement au cœur de la réserve vers l'observatoire
Cheminement au cœur de la réserve vers l'observatoire ©S.Bourcier