Vue du jardin du Château de terre-Neuve à fontenay le comte Vue du jardin du Château de terre-Neuve à fontenay le comte

Le Château de Terre-Neuve

Une pépite de la Renaissance en Sud Vendée

Situé au cœur de la ville de Fontenay-le-Comte, ville d’Art et d’Histoire disposant d’un important patrimoine de la période renaissance, le château de Terre-Neuve, classé monument historique, est un lieu de patrimoine incontournable de cette époque.

Le Château de Terre Neuve,  un lieu unique en Vendée

Un joyau de la renaissance au cœur de la ville

Revivez pendant un instant l’époque de la Renaissance française …

Situé au cœur de la ville de Fontenay-le-Comte, ville d’Art et d’Histoire disposant d’un important patrimoine de la période renaissance, le château de Terre-Neuve, classé monument historique, est un lieu de patrimoine incontournable de cette époque.

Lors de votre visite, vous empruntez la grande allée du parc bordée d’arbres centenaires qui relie le grand portail au château de Terre Neuve. Au fur et à mesure de votre avancée vous apercevez la pierre lumineuse de ce château renaissance.  

Une fois arrivés au pied de la majestueuse bâtisse, vous serez conquis par ses détails architecturaux. L’idée de faire demi-tour ne vous traversera pas l’esprit, l’envie de pénétrer dans le château étant trop grande… L’extérieur est magnifique, l’intérieur n’en sera que plus impressionnant…

Salon du château de Terre-Neuve
Salon du château ©A.Lamoureux

Lors de votre visite vous pourrez découvrir 3 espaces ouvert au public :

  • L’édifice principal qui est le château historique,
  • Le musée récemment créé par le dernier propriétaire,
  • … et le parc verdoyant qui entoure le château.

L’intérieur du château de Terre-Neuve se visite exclusivement de manière guidé. Ce sera un vrai plaisir pour vous d’écouter le guide conter l’histoire de ce château, de ses éléments architecturaux et des aventures des hôtes qui se succédèrent dans cette demeure. Le parc du château et le musée, quant à eux, se visiteront de manière libre.

Des enfants vous accompagnent ? Un jeu de piste est proposé au visiteur en téléchargeant l’application Piste et Trésor. Ainsi partez à la recherche du secret caché d’Octave de Rochebrune dans le château de terre-Neuve. Mystères et énigmes à résoudre seront au rendez-vous ! 

Immersion dans un décor façonné au fil du temps

La porte du château de Terre-Neuve passée et son point d’accueil récemment aménagé, vous pourrez enfin admirer et visiter les différentes pièces qui s’offrent à vous. Vous remarquerez certainement la hauteur et les plafonds du château. Ces plafonds à caissons de pierres sculptées marquent généralement les esprits.

Plafond en pierre sculptée château de terre-neuve
Plafond en pierre sculptée ©P.Baudry

L’autre particularité du château est ses magnifiques cheminées dont une qui attise la curiosité des visiteurs. Ainsi dans le salon, la cheminée à symbole alchimique résume, à travers ses sculptures, les phases de l’obtention de la pierre philosophale. Selon l’histoire, cette pierre guérissait de nombreuses maladies incurables et permettait notamment la transformation des métaux en or. Cette cheminée fut importée du château de Coulonges-sur-l’Autize, situé à une vingtaine de kilomètres au nord-est de la ville.

Outre les plafonds et les cheminées, vous pourrez aussi contempler les nombreuses boiseries qui proviennent du grenier de Chambord. Celles-ci furent offertes par le Comte de Chambord à Octave de Rochebrune, le propriétaire du château de Terre-Neuve à l’époque.

Vous le comprendrez, plusieurs éléments architecturaux du château trouvent leurs origines dans d’autres châteaux de la région mais aussi plus lointain. Lors de votre visite ceux-ci vous seront présentés avec leur histoire propre à chacun !

Un parc verdoyant ouvert aux visiteurs

Le château de Terre-neuve est entouré d’un parc de 5 hectares composé d’arbres centenaires, d’allées gravillonnées et de statues. Après votre visite du château, lors de votre sortie de l’édifice, vous pourrez admirer du haut des marches, la symétrie du parc face à vous. Ce poumon vert sur les hauteurs de la ville est un endroit calme et reposant pour une balade seul ou en famille. Les oiseaux, et leur magnifique chant, seront vos guides le temps de la balade. En saison, prévoyez votre pique-nique, des tables sont mises à votre disposition et implantées à l’ombre des arbres.

Le château de Terre-Neuve, une histoire de famille

Un château familial entretenu au fil des siècles

Le château de Terre Neuve, construit entre 1580 et 1600, appartient à la même famille depuis 1805.

La cheminée à symbole alchimique
La cheminée à symbole alchimique ©P.baudry

Acheté en 1805, par Claude Tendron de Vassé, maire de la ville de 1831 à 1841, le château fut transmis par la suite à son petit-fils, le réputé Octave de Rochebrune.

Œuvrant toute sa vie pour la mise en valeur du château de Terre-Neuve, Octave de Rochebrune embellira le château d’éléments rapportés de d’autres châteaux menacés de destruction. Passionné par le dessin de reproduction de monuments et l’archéologie, vous pourrez lors de votre visite, découvrir l’atelier d’Octave de Rochebrune où sont exposés ses gravures, appelées eaux fortes. Le Château appartient maintenant à Guillaume du Fontenioux et est habité à l’année.

Octave de Rochebrune était le grand père de l’arrière-grand-père de l’actuel propriétaire.

Des personnages célèbres ont foulé les marches du Château de Terre Neuve

Le Château de Terre Neuve a été construit pour Nicolas Rapin (poète de l’époque) où il prit sa retraite. Il reçut nombreux de ses amis dans le château, notamment le Duc de Sully et Agrippa d’Aubigné.

Entre 1941 et 1943 c’est une autre personne phare qui résidera au château, George Simenon, connu pour ses ouvrages littéraires notamment Maigret. Il appréciait beaucoup le lieu pour son calme, il y écrivait d’ailleurs beaucoup de romans. Pendant votre visite, vous croiserez sur votre chemin de nombreuses photos de lui à l’époque. Au premier étage sa chambre est restée intacte.  Vous pourrez ainsi contempler des pièces de mobilier qu’il a utilisé, comme son bureau.