Baie de l'aiguillon-sur-mer ©A.Lamoureux Baie de l'aiguillon-sur-mer ©A.Lamoureux

La réserve naturelle de la Baie de l'Aiguillon

mystérieuse et sauvage

La réserve naturelle de la Baie de l’Aiguillon est composée d’une immensité de 2 300 hectares de vasières et prés salés. Elle se situe à l’embouchure du fleuve appelé la Sèvre Niortaise. La réserve est l’un des sites naturels les plus remarquables de France pour sa faune d’oiseaux exceptionnelle.

Un lieu unique en France

Passage obligé pour les oiseaux migrateurs

Environ 75 000 individus à plume viennent passer leurs vacances d’hiver en résidence ici, au cœur de la baie, pour le plus grand plaisir des amateurs de volatiles. Ce site d’hivernage et de halte migratoire est reconnu d’importance nationale voir internationale ! Ses caractéristiques en fond une parfaite destination ornithologique.

Pointe de l'Aiguillon-sur-mer
Pointe de l'Aiguillon-sur-mer © S.Bourcier

Une flore fragile et précieuse

Avec sa diversité paysagère, la baie de l’Aiguillon regorge d’espèces végétales qui valent le détour. On en dénombre 112 espèces présentent dans la vasière, les prés salés et sur les dunes.  Cette flore rase se caractérise par des espèces adaptées aux submersions répétées de la mer. Cette flore riche reste tout de même fragile avec des espèces protégées comme le Trèfle de Michélie et la Renoncule à feuille d’ophioglosse. Vous aurez peut-être le plaisir dans croiser sur votre chemin … mais attention pas de piétinage, ni de cueillette !

Un exemple réussi entre activités humaines et respect de la nature

La Baie de l’Aiguillon est protégée par son statut de réserve naturelle mais reste le site d’activités économiques indispensables pour les agriculteurs et mytiliculteurs locaux. Les prés salés de la baie sont essentiellement voués au fauchage. Activité effectuée durant l’été qui permet d’entretenir les prés et créer des zones d’accueil et de nidification pour certaines espèces d’oiseaux.

Mytiliculture baie de l'aiguillon © S.Bourcier
Mytiliculture baie de l'aiguillon © S.Bourcier

Mais quels sont ces bâtons de bois en mer dépassant de l’horizon ? Les bouchots bien sûr ! La baie de l’Aiguillon est un important lieu de production de moules de Bouchot, environ 20% de la production nationale ! On dénombre une centaine de mytiliculteurs qui œuvrent toute l’année dans la baie pour vous offrir la plus délicieuse moule de bouchot.

Sans guide et conseil, difficile d’apprécier ce site naturel

Pas UN lieu d’accueil mais DES points de vue

Difficile à capturer, la beauté de la baie de l’Aiguillon s’admire depuis plusieurs points de vue. Que vous soyez à la pointe de l’Aiguillon au niveau de la mer ou sur les falaises à Esnandes, vous observerez une baie différente. Marée basse ou marée haute, le visage des lieux variera en fonction des heures. L’heure privilégiée par certains aficionados de la baie : la marée montante, nombre d’oiseaux remontent sur les vasières au rythme de la montée des eaux pour continuer de déguster leur délicieux repas.

Vue du ciel sur la baie de l'aiguillon
Vue du ciel sur la baie de l'aiguillon - © A.Lamoureux

Pas DE panneaux explicatifs MAIS des guides expérimentés

Vous arrivez à votre destination : la baie de l’Aiguillon, mais pas (ou peu) de panneaux explicatifs sur votre chemins. Normal pour un site naturel préservé ! Mais comment faire pour répondre à toutes vos questions … « Quel oiseau est fasse à moi ? », « Comment s’appelle la plante à mes pieds ? », « Pourquoi les espaces sont entourés de canaux ? », …

La solution : Partir à l’aventure avec un (ou des) guide(s) de la LPO qui propose de nombreuses sorties nature et stages d’observation tout au long de l’année en baie de l’Aiguillon.

Une réserve naturelle ouverte aux activités nature et de plein air

Découverte de la nature au fil des saisons par le biais d’activités

La LPO Vendée offre chaque année aux visiteurs un programme complet d’animations de janvier à décembre. Chaque animation est différente, le paysage et la faune observée aussi en fonction des saisons !

Pointe de l'aiguillon LPO ©Sud Vendée Tourisme
Observation des oiseaux LPO ©Sud Vendée Tourisme

Voici une petite sélection des sorties proposées pour vous donner envie :

  • En janvier/février : Grues et autres hivernants en baie de l’Aiguillon
  • En avril : Entre dunes et vasières, à la recherche de la Gorgebleue à miroir
  • A venir …

Pour réserver ou obtenir plus d’informations sur ces sorties, contactez l’Office de Tourisme Sud Vendée Littoral au 02 51 56 37 37 ou consultez le site internet de la LPO Vendée :

Un survol inoubliable de la réserve naturelle au crépuscule

Les pieds sur terre, l’immensité de la baie de l’Aiguillon est peu palpable. Prenez un peu de hauteur et appréciez ce site naturel d’exception. Plusieurs engins volant vous proposent de découvrir la réserve naturelle vue du ciel :

  • En autogire, une sorte de mini Hélicoptère pour 2 personnes (le pilote expérimenté et vous !),
  • en hydravion avec décollage du plan d’eau des Guifettes,
  • en ULM, au départ de Luçon avec le Club ULM Luçonnais.

Une bonne récolte pour une pêche à pied aux portes de la réserve

Pêche à pied © P.Baudry
Pêche à pied © P.Baudry

Pour les amateurs de pêche à pied, la pointe de l’Aiguillon, porte d’entrée de la réserve naturelle vous ravira. Palourdes, coques, pignons, … de quoi remplir votre panier armé de votre « grapette » (petit râteau à main à trois dents) ! Mais tout cela en respectant la réglementation de pêche à pied en vigueur, car pêcher, oui, mais préserver la faune maritime reste une priorité.