préfou vendéen préfou vendéen

La recette du préfou Vendéen

une spécialité à ne pas louper

Chez nous en Sud Vendée, pas d’apéritif digne de ce nom sans préfou ! Il est ancré dans notre ADN et se doit d’être sur la table pour chaque apéro entre amis ou en famille… Nous vous partageons la recette de cette spécialité incontournable !

Un goût unique et marqué pour votre apéritif

L’ail, l’élément prédominant du préfou

Comme vous le savez, le préfou « original » est composé d’ail et de beurre. Très fort en goût, il ne convient pas à toutes les papilles : soit vous aimez soit vous n’aimez pas !

Attention l’ail apporte tout de même une mauvaise haleine… 

Comment le déguster ?

Le préfou se déguste essentiellement à l’apéritif ! Il se mange à toutes les saisons, été comme hiver et les amateurs de préfou vous diront qu’il devient très addictif… Et oui vous ne pourrez pas résister à l’envie d’en manger qu’un  … Dégusté chaud, il peut aussi accompagner une tranche de gigot et de mogettes !

Pour un apéritif 100% Vendéen, accompagné votre préfou par des bières artisanales du territoire : la Musse, la Cibulle…

La bonne adresse : la boulangerie la Lutine en Sud Vendée, vend un délicieux préfou, nous vous conseillons d’aller y faire un tour !

préfou vendéen

La recette du préfou Vendéen

Le préfou Vendéen est très facile à réaliser et surtout rapide.

Ingrédients :

  • 2 baguettes de pain pré-cuite
  • 100 g de beurre
  • 1 ail

Préparation

  • Faites fondre le beurre au micro-ondes dans un bol afin qu’il devienne mou et liquide
  • Hachez les gousses d’ail et mélangez les au beurre mou
  • Coupez les 2 baguettes précuites dans le sens de la longueur et enlevez un peu de mie
  • Étalez la préparation sur les baguettes et recouvrez-les
  • Faites chauffer au four à 180°C pendant 10 min sur une plaque avec du papier alu ou sulfurisé

Les origines du préfou Vendéen

Son histoire

On suppose que son nom provient du mot « préenfourner » : les boulangers prenaient un morceau de pâte à pain pour tester la température du fournil ; et estimaient la température selon la cuisson du morceau.

À l’origine, le préfou est un morceau de pain plat tartiné de beurre salé et de fines lamelles d’ail que l’on trouvait près de Fontenay-le-Comte et plus particulièrement à Fontaines. Les boulangers l’utilisaient comme casse-croûte ! On le surnomme également « le pain des mendiants » parce qu’il leur était parfois donné.

Et aujourd’hui ?

Aujourd’hui le préfou fleurit dans les boulangeries et les grandes surfaces et se décline en plusieurs saveurs : chèvre, roquefort, tomate…. Mais le préfou à l’ail reste quand même indétrônable….