Brioche vendéenne ©Sud Vendée Tourisme Brioche vendéenne ©Sud Vendée Tourisme

La brioche Vendéenne 

une spécialité de notre territoire

Emblème de notre gastronomie, la brioche Vendéenne est une douceur ancestrale perpétuant la notoriété de notre territoire. Découvrez son histoire et surtout sa recette !

La brioche Vendéenne, une fois goûtée, vous en re-voudrez

Vous ne pourrez pas, lors de vos vacances en sud Vendée, que ce soit sur la côte ou même dans le bocage vendéen, passez à côté d’une boulangerie qui ne propose pas la fameuse brioche Vendéenne. Elle est l’emblème de notre gastronomie, nous dirions même qu’elle est ancrée dans notre ADN.

Un goût unique, qui ne vous laissera pas indifférent

 

Brioche la lutine ©S.Bourcier
Brioche la lutine ©S.Bourcier

On dit OUI à la brioche vendéenne

Le meilleur moment de la journée ? Quand on achète de la brioche Vendéenne pour le déjeuner ou le goûter… on est content !!! À vue d’œil, on apprécie directement sa croûte dorée et gonflée sans oublier son tressage. Dès qu’on la coupe, on peut voir sa mie moelleuse qui se détache facilement et sa couleur jaune scintillante, à ce moment là, nous avons l’eau à la bouche. Une fois en bouche, le goût de la brioche active nos cinq sens, surtout nos papilles qui ne font qu’un bond ! Elle fond dans notre bouche, et l’on distingue directement les différentes saveurs qu’elle procure, du beurre (évidemment!) et de la fleur d’oranger… Accompagnée d’une bonne confiture du territoire ou de chocolat elle sera tout aussi appétissante !! 

La recette de la brioche vendéenne

La recette de la brioche Vendéenne se transmet de génération en génération. Si vous demandez à un boulanger de vous la donner… pas sur qu’il accepte puisqu’il est préférable de garder le “secret”, même si les boulangers, artisans ou entreprises se la transmettre de bouche à oreille pour préserver la recette ancestrale. 

À chacun sa recette… Mais selon la recette traditionnelle, elle comprendrait beaucoup d’oeufs, du beurre et l’utilisation de farine au levain pour brioche (c’est ce qui lui permettra de gonfler!). Ensuite à vous d’ajouter votre touche personnelle, certains ajoute quelques gouttes d’eau de vie ou du rhum, d’autres de la fleur d’oranger ou même une gousse de vanille

Pour un tressage de brioche réussi il faut laisser reposer la pâte quelques heures…pour ensuite la tresser et la place dans un moule ! 

Brioche vendéenne ©Sud Vendée Tourisme
Brioche vendéenne ©Sud Vendée Tourisme

Une idée de recette

Ingrédients

  • 1kg de farine tamisé
  • 2 cuillerées à café de sel fin 
  • 3 œufs entiers
  • 250g de sucre fin
  • 150g de beurre tiède
  • 3 cuillérées de crème fraîche
  • 25cl d’eau tiède
  • 50g de levure de boulanger
  • 1/2 verre de lait
  • 2 cuillérées d’eau de vie du pays
  • 1 cuillérée à soupe de fleur d’oranger

 

Préparation

Préparation 

  1. Dans un bol délayer la levure avec le lait tiède et laisser lever au chaud une dizaine de minutes. 
  2. Dans une terrine, mettre la farine en fontaine et y déposer les ingrédients. Mouiller d’eau progressivement. Mélanger le tout en battant légèrement puis brasser avec les mains jusqu’à ce que la pâte ne colle plus aux doigts. 
  3. Mettre la pâte en boule, la fariner légèrement puis la déposer dans un plat, couvrir d’un linge et laisser lever quelques heures dans un endroit bien chaud, loin des courants d’air.
  4. Graisser et fariner la plaque du four. Rompre la pâte et la diviser en trois boudins assez longs ; les tresser et les déposer sur la plaque du four. Laisser de nouveau lever environ une heure.
  5. Dorer toute la surface de la brioche avec un pinceau trempé dans un jaune d’oeuf délayé avec une cuillerée de lait et mettre à four préchauffé (thermostat 5, 180°) pendant 45 min.
Boulangerie la lutine- brioche vendéenne
Boulangerie la lutine- brioche vendéenne

Notre coup de cœur 

Reconnue dans tout le sud Vendée, la boulangerie la Lutine à été plusieurs fois médaillée d’or pour sa brioche Vendéenne au concours des produits du terroir vendéen, la dernière en date est 2013. Vous n’en trouverez pas de meilleure !

Les origines de la brioche vendéenne

Ses origines

Est apparu avant la brioche vendéenne, la gâche vendéenne que vous connaissez aussi. En effet, au Moyen Âge, les familles avaient l’habitude pour Pâques de préparer leur propre gâche. Aux XIX siècle, le métier de boulanger s’étend dans les campagnes, les artisans font ainsi évoluer la recette de la gâche en la tressant. C’est ainsi qu’apparut notre brioche vendéenne. La brioche vendéenne tirerait aussi sa recette du gâteau de la mariée qui était aussi tressé et onctueux…

À la fin de la seconde guerre mondiale, la situation est difficile en France, néanmoins cela à permis au pays de mettre en place des actions de solidarité. C’est pourquoi, en 1949, l’association “les Vendéens de Paris” organise une vente aux enchères avec des spécialités vendéennes (mogette, jambon de Vendée, gâteaux, kamok…) notamment notre brioche. La différence entre la brioche vendéenne et la brioche parisienne s’établit à ce moment-là, pour éviter la confusion entre les deux produits… 

L’essor de la brioche Vendéenne

C’est en 1936, avec les congés payés, et l’évolution du tourisme en Vendée que la brioche Vendéenne connaîtra un véritable essor.  Un label Rouge, que détiennent certains boulangers, garantissent une aire géographique de production et une charte de respect de la qualité. 

Une tradition pour les fêtes

La Brioche Vendéenne rime avec fête ! Oui, elle est souvent consommée pour fêter des moments “heureux” en famille ou entre amis comme un baptême, un mariage, une communion.. .

Une coutume bien connue en Vendée est d’ailleurs célébrée lors des mariages…c’est la danse de la brioche !!! Cette brioche était généralement offerte par le parrain et la marraine. Au cœur de la nuit, le marié, à bout de bras, doit porter la brioche (pouvant peser jusqu’à 20kg… (oui oui) en tournant et en exécutant des pas de polka (oui oui, tout ça…). La mariée et les invités peuvent rejoindre le marié, une fois la danse finie, la brioche peut enfin être dégustée !! olé !!