peche1__019240600_1656_26052009peche1__019240600_1656_26052009
 
 
 
retour à l'accueil  
 

RÉSERVE NATURELLE NATIONALE DE LA BELLE HENRIETTE

    • Espace naturelEspace naturel sensibleNatura 2000Parc naturel RégionalRéserve Naturelle Volontaire ou NationaleZNIEFF

La Réserve Naturelle de la Casse de la Belle Henriette est un espace naturel riche et rare, précieux témoin des mécanismes naturels de formation et d'évolution des côtes sableuses. Visite guidée possible en juillet et août.

Créée par décret ministériel du 31 août 2011, la réserve naturelle nationale de la Belle Henriette s’étend sur 337 hectares sur terre et en mer entre la Tranche sur mer et la Faute sur mer.

La réserve est gérée par la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) et l'AFB (Agence Française de la Biodiversité) en partenariat avec la FDC85 (Fédération Départementale des Chasseurs de la Vendée) pour les volets gestion cynégétique et sensibilisation du public.

L’intégration de la réserve dans le tissu socio-économique local (maintien des accès plage) ainsi que l’adaptation des usages constituent un axe central de la gestion. Le principal objectif de la gestion est la protection du patrimoine naturel exceptionnel et sensible. La réalisation de suivis biologiques permet d'approfondir les connaissances scientifiques, d’adapter et d’évaluer les mesures de gestion. Les cogestionnaires et le partenaire de la gestion ont également pour objectif la sensibilisation à la richesse naturelle de la réserve notamment à travers des supports de communication et des sorties de terrains.

Sur ce site littoral sujet à de fréquentes et rapides évolutions, la sécurité du public sur les chemins et les plages ainsi que la protection des biens et des personnes (cordon dunaire, digues...) reste la responsabilité de l’Etat et des communes.

L’équipe de la réserve a pour mission de veiller au respect des dispositions réglementaires. En effet, si la circulation, les activités sportives, culturelles et de loisirs sont toujours possibles, elles ne peuvent s’exercer que sur les chemins d’accès aménagés et sur les plages. La circulation des chiens est autorisée sur les chemins aménagés et sur la plage à la condition d’être tenus en laisse. L’exercice de la pêche est interdit dans la lagune et les zones d’eau saumâtre. Sur l’estran, l’exercice de la pêche à pied et les activités halieutiques sont autorisées selon la réglementation en vigueur. L’exercice de la chasse, autorisé à titre dérogatoire, est encadré annuellement par un arrêté préfectoral spécifique.
Sont notamment interdits par le décret ministériel :
la circulation des engins à moteur,
la cueillette des végétaux,
l’atteinte ou le dérangement des animaux,
le dépôt des déchets,
le feu, le camping et le bivouac

Accès au site Gratuit : oui

 

Vous aimerez aussi ...

##cross_selling##