retour à l'accueil  
 

La baie de l’Aiguillon sur mer

La baie de l’Aiguillon sur mer : le littoral du Marais Poitevin

La baie de l’Aiguillon : un territoire, une histoire

La Baie de l’Aiguillon est né de l’assèchement du Golfe des Pictons de l’époque médiéval à 1965, cet assèchement réalisé par l’homme est accéléré par le dépôt de sédiments des différentes rivières. Vous pourrez y observer 4 types de paysages :

  • Les vasières : paysage d’immensité avec ses prés salés (mizottes).
  • Les rives de la Sèvre Niortaise : entre eau douce et eau salé.
  • Les dunes : paysage peu commun en baie et limité à la Pointe de l’Aiguillon.
  • Les cordons de galets : entre la Pointe St-Clément et la Pointe de la Pelle.
Prés salés ou mizottes de la baie de l'Aiguillon sur Mer, paysage emblématique du marais poitevin maritime
Paysage caractéristique du bord de mer sud vendéen : plage et forêt au premier plan, vasières et mizottes au second plan.
Les vasières de la baie de l'Aiguillon sur Mer, paysage emblématique du marais poitevin maritime

Le paradis des oiseaux

La Baie de l’Aiguillon est un espace naturel classé qui accueille de nombreux oiseaux. Vous pourrez y voir des prés salés entourant une immense vasière. De ce fait la baie est une halte d’accueil sur la route des oiseaux migrateurs, entre l’Europe et l’Afrique. Les spécialistes aiment observer cette faune migratrice tout au long de l’année à St Michel en l’Herm, sur la digue ou encore dans les rochers de l’ïle de la Dive.

La pointe de l’Aiguillon sur mer

Cet « aiguillon » de terre et de sable d’une largeur de 700 mètres s’étire le long de l’estuaire du Lay sur 12 km et débouche sur la Sèvre Niortaise. Vous pourrez y observer des oiseaux nicheurs dès le printemps et des oiseaux migrateurs de septembre à novembre. De nombreuses animations sont organisées toute l’année. L’observatoire des prises vous offrira un point de vue unique sur la vie de la Baie de l’Aiguillon.

La belle Henriette

Ce cordon dunaire de 180 hectares est apparu à la fin du XIX° et constitue un environnement exceptionnel avec ses roselières, ses espèces rares ou plus communes d’oiseaux migrateurs et nicheurs. Pour préserver cet écosystème pensez à respecter le balisage des sentiers.

La rade d’amour

Il s’agit d’un conservatoire et observatoire avec un espace d’accueil ouvert au public. Il présente les espaces naturels et la biodiversité de cette partie singulière du littoral ainsi que la mytiliculture et l’ostréiculture. Des visites gratuites sont organisées l’été.

Le Lay

Principal fleuve côtier de la Vendée, il prend sa source à St Pierre du Chemin, dans le Pays de la Châtaigneraie. Il traverse le Marais Poitevin et vient se jeter dans l’océan Atlantique, entre les deux étendues sableuses de l’Aiguillon sur Mer et de la Pointe d’Arçay. Lors de balades en mer, la sortie du Lay offre un spectacle naturel unique sans cesse renouvelé au gré des marées et des oiseaux venus profiter de ces espaces protégés.

Ferme de Choisy

Cette propriété de 80 hectares est le reliquat du domaine des Chaussées conquis sur la mer aux environs du XII° siècle. C’est l’activité pastorale qui a préservé ce marais et qui en fait un site ornithologique réputé avec une zone d’hivernage, de halte migratoire et de reproduction pour de nombreuses espèces.

Les bords du Lay
Réserve Naturelle Nationale "Richel Brosselin"
Réserve Naturelle Nationale "Richel Brosselin"

La baie de l’Aiguillon en vidéo